Mallette pédagogique des Archives départementales
Conseil général d'Ille-et-Vilaine, page d'accueil
Accueil » Tous les dossiers » La fondation d'une abbaye féminine: Saint-Sulpice » Charte de donation (abbaye de Saint-Sulpice)

La fondation d'une abbaye féminine: Saint-Sulpice / 

Charte de donation (abbaye de Saint-Sulpice) / 

Doc 2 24 H 162 2

  Visualiser le document

Donation faite par le duc Conan IV à sa sœur Ennoguent, abbesse de Saint-Sulpice-La-Forêt (1156-1172).

Texte manuscrit sur parchemin

Original non daté (XIIe s.)

Copie du XVIIe s. 

24 H 162/2

Situer sur la frise chronologique
situer le document sur la frise chronologique


Transcription :

                                 Conanus dux Britannie et comes Richemundie, episcopis, abbatibus, baronibus, militibus et omnibus hominibus suis de Britania, salutem. Notum sit vobis omnibus me dedisse et concessisse Ennoguent, sorori mee et sanctimonialibus sancti sulpicii terram suam de Merle in remissionem peccatorum meorum et antecessorum meorum in bosco et plano, libere et quiete, in aquis et stagnis, in viis et semitis, in terra arabili et terra non arabili, et in omnibus locis eidem terre pertinentibus, cum omnibus libertatibus et liberis consuetudinibus quas ibi habebam. Igitur volo et firmiter precipio et hac mea carta confirmo quod predicta Ennoguent, soror mea et predicte sanctimoniales supradictam terram in bene et pace habeant et teneant immunem et liberam ab omni mala consuetudine, sicuti ego melius et liberius tenebam in die qua fui vivus et mortuus. Hujus donati et libertatis leges testes sunt : Margarita, comitissa, Galtero, filio Acarie, Henrico, filio Hervei, Ricardo Gehello et Alano, fretre suo, Radulpho camario, Roberto cancellario, Martino capellano, Abraham capellano. Apud gungampum

Traduction : 

            Conan, duc de Bretagne et comte de Richmond, aux évêques, abbés, barons, soldats et tous ses hommes de Bretagne, salut. Sachez tous que j’ai donné et concédé en rémission de mes péchés et ceux de mes ancêtres, à Ennogent ma sœur et aux moniales de Saint-Sulpice, pour qu’elles en jouissent librement et tranquillement, la terre de Merle, consistant en bois et en champs, en rivières et en étangs, en chemins en terres labourables et non labourables avec toutes ses dépendances, avec tous les privilèges et les coutumes que j’y possédais. C’est pourquoi je veux et j’ordonne fermement et confirme par cette charte que ladite Ennogent ma sœur et les dites moniales aient dans le bien et dans la paix et possèdent cette terre indemne et libre de toute mauvaise coutume comme moi je la tenais en tout bien et toute liberté le jour où il (Conan III) vivait et il mourait. Les témoins de ce don et de cette liberté sont : Marguerite, comtesse ; Gautier, fils d’Acarie ; Henri, fils d’Hervé ; Richard Gehello et Alain, son frère ; Raoul chambrier ; Robert chancelier ; Martin, chapelain ; Abraham, chapelain. À Guingamp.

 
 

Crédits Mentions légales Contact