Mallette pédagogique des Archives départementales
Conseil général d'Ille-et-Vilaine, page d'accueil

Le roi se meurt : Histoire d'une mise en scène / 

Histoire d'une mise en scène

Le roi se meurt: histoire d'une mise en scène

1) Pourquoi Le Roi se meurt ?

 Guy Parigot (1922-2007) est un homme éclectique, curieux, un « inventeur ». Directeur du Centre Dramatique National de l'Ouest, il ouvre sa scène à d'autres metteurs en scène, désireux de défricher. Ainsi, pour la pièce de Ionesco Le Roi se meurt, c'est lui qui a demandé à Bernard Lotti de la monter. Voici ce qu'écrit Guy Parigot et comment il justifie cette collaboration :

" Le Roi se meurt est un classique et Bérenger un « héros » très humain obsédé par ce scandale métaphysique qu'est la mort. Un comédien est toujours fasciné par un personnage de cette nature : jouer Le Roi se meurt me tentait mais j'imaginais mal comment mettre en scène la pièce. Il m'a paru intéressant de connaître la lecture qu'en pouvait faire un metteur en scène de la nouvelle génération. J'avais eu l'occasion de voir un spectacle réalisé par B.Lotti, animateur du Théâtre de l'instant à Brest : la qualité de son travail, une certaine connivence immédiate dans la manière d'aimer le théâtre m'ont incité à lui proposer de mettre en scène la pièce de Ionesco : Brest et Rennes se rejoignent ainsi au Théâtre du Bout du Monde."

 Q1 – Qu'apprenez-vous sur Guy Parigot du point de vue de son rôle de directeur ? Comment conçoit-il le théâtre ? Le choix de cette pièce ne peut-il pas nous renseigner sur la personnalité de cet homme de théâtre ?

2) l'auteur Ionesco

  Eugène Ionesco

Document 2- p 2 du programme du spectacle Le Roi se meurt cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : 21 x 29,7 cm

 Description : il s'agit d'un document qui comporte 4 pages. Il comporte plusieurs rubriques et, notamment, rappele quelques éléments biographiques sur l'auteur.

Q2 – que retenez-vous sur l'auteur Eugène Ionesco ?

3) Qui est Bernard Lotti ?

 Document 2- p 2 du programme du spectacle Le Roi se meurt cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : 21 x 29,7 cm

Description : il s'agit d'un document qui comporte 4 pages. Il comporte plusieurs rubriques et, notamment, donne quelques éléments pour présenter le metteur en scène.

Q3 – à l'aide de ce document, relevez les éléments essentiels sur le metteur en scène

4) le programme : rien n'est dû au hasard. Tout son contenu permet de cerner, de comprendre les choix artistiques d'un metteur en scène et de son équipe

Document 1, 2, 3 et 4- p 1, 2, p 3 et p 4 du programme du spectacle Le Roi se meurt cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : 21 x 29,7 cm

description : il s'agit d'un programme imprimé de couleur blanche et de format A4. Il se présente sous une forme très maniable et son contenu est plutôt dense.

Q4 – Vous avez à votre disposition les 4 pages du programme correspondant à la mise en scène du Roi se meurt par B.Loti.

  • a) Comparez son format et son contenu par rapport à ceux des programmes actuels.
  • b) Quelles sont les différentes rubriques de ce programme ?
  •  c) Listez toutes les informations qui nous sont données : de quel ordre sont-elles ? Est-ce beaucoup ?
  •  d) Quel est l'intérêt des photos qui illustrent l'intérieur de ce programme ?
  •  e) La double page (constituée des p 2 et 3) vous semble-t-elle lisible ?
  •  f) Est-ce que tous ces éléments nous donnent une idée de la mise en scène ?

 Q5 – quelles sont les informations données par la page 4 ?

Document 1- couverture du programme du spectacle Le Roi se meurt cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : 21 x 29,7 cm

Q6 – En quoi est-ce intéressant que ce soit une photo de l'auteur qui illustre cette première page du programme ?

 Q7 – Voici la citation qui est incrustée sur la photo de Ionesco :

« La condition essentielle de l'homme n'est pas sa condition de citoyen mais sa condition de mortel »

 En quoi est-ce justifié de l'utiliser ? Quelles pistes cela peut-il nous donner sur l'orientation donnée par B.Lotti à sa mise en scène ?

Q8 – Le bas de cette première page de programme est consacré à la reproduction de propos tenus par André Alter. Quel en est l'intérêt ? Dans quelle mesure cela peut-il nous guider quant à la mise en scène de B.Lotti ?

Question de synthèse : à partir de toutes vos réponses précédentes, quelles sont les choix qui ont pu être ceux de Bernard Lotti ? Quelle a été son intention lorsqu'il a mis en scène ce texte ? L'affiche choisie pour le spectacle et réalisée par Claude Bessou confirme-t-elle vos impressions ? référence : 1978_leroi_ (photothèque du TNB)

5) Le dossier dramaturgique

Un dossier dramaturgique est un dossier qui recense tous les documents de travail du metteur en scène et permet d'accéder « aux coulisses » de son travail de metteur en scène. Le lecteur peut ainsi prendre la mesure du travail effectué en amont d'une mise en scène : on y trouve des notes, des croquis, des documents complémentaires.... c'est selon la manière de travailler de chaque metteur en scène. On y trouve aussi des analyses, des pistes d'étude suggérées par des collaborateurs du théâtre. Il est souvent préparé à destination des interlocuteurs d'un théâtre (directeurs de salle de spectacle qui pourront faire le choix de programmer une pièce mais aussi enseignants qui préparent leurs classes à un spectacle). Pour cette mise en scène de Bernard Lotti, le document est assez dense. Il s'agit d'un livret constitué de 15 pages de format A4 agrafées (la couleur de ces pages varie selon leur contenu : elles sont soit blanches, soit couleur saumon, jaune, bleu, rose ou vert) . Nous n'avons choisi que quelques-unes de ces pages pour vous permettre de comprendre comment Bernard Lotti a travaillé. A la page 5 de ce document (cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : A4), on trouve une analyse de Maurice Foucher sur le rôle du théâtre. Voici la reproduction de quelques passages de ce texte un peu difficile à lire :

 « Une pièce de théâtre, comme toute œuvre d'art, se situe et nous situe en un lieu et en un temps où l'humain touche à ses limites essentielles : où l'ordre manifeste une dangereuse proximité avec un chaos qui pourrait le submerger, où la culture côtoie la nature au point où elle pourrait y basculer, où la vie étale sa fragilité et la proximité permanente de la mort.....L'œuvre d'art, l'œuvre théâtrale est en ce sens comme une bulle de savon dont la forme est d'autant plus sublime qu'elle peut, qu'elle doit même, éclater, disparaître, faire place nette. Mais c'est un jeu très sérieux, tout le contraire du divertissement qui est engluement dans un quotidien mécanique oublieux des limites, trop réel pour être vrai. (….) L'œuvre d'art, l'œuvre théâtrale, comme la bulle de savon, renferme ce presque rien qu'est le désir; elle ne se construit et s'embellit que pour mieux se mesurer à une destruction toujours possible, toujours présente dans l'œuvre, ne serait-ce que parce qu'un projecteur s'éteint. (…) <le théâtre> restitue sous nos yeux la dimension essentielle du désir qui n'est pas appétit des choses mais désir du désir de l'autre ou encore passion : c'est dans ce non-lieu scénique de la passion que chacun peut se retrouver (…) habité par le désir d'un autre : tout le monde n'est pas le Roi qui se meurt mais plutôt manant et bien vivant. Pourtant toute vie humaine n'est-elle pas un « se mourir », s'il est vrai que le désir de l'autre la hante. Le roi de théâtre est un roi de théâtre et c'est en cela qu'il nous est proche : les lois du royaume cèdent la place aux lois de la destinée. »

Maurice Foucher

Q9 – Quel rôle Maurice Foucher donne-t-il au théâtre ? Pourquoi peut-on dire qu'il s'agit, en quelque sorte d'interroger le sens de la vie ? En quoi ce développement constitue-t-il une analyse de la pièce de Ionesco ?

 Documents n°6 et 7- Notes pour la mise en scène (in dossier dramaturgique, p 6 et 7) cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : A4

Description : il s'agit de notes dactylographiées dans lesquelles Bernard Lotti répond par anticipation à certaines questions et propose des pistes sur sa réflexion de metteur en scène.

Q10 – lisez attentivement ces notes de mise en scène. Quelle réponse apporte-t-il à la question de savoir pourquoi il a choisi ce texte ? Comment définit-il son travail de metteur en scène ? Définissez, à partir de ces notes, les orientations de mise en scène de B.Lotti (repérez notamment ce qui, pour vous, semble constituer les mots-clés de ces choix artistiques). Quels termes et quelles expressions rappellent que Ionesco fait partie du théâtre de l'absurde et interroge, dans ses pièces, sur la valeur du langage humain ? Que pouvons-nous attendre pour la mise en scène de la pièce ? A quels passages de celle-ci cela peut-il faire référence ?

Documents n°8 page 8 du dossier dramaturgique; « Ionesco s'interroge » interview de Ionesco dans L'Express, 1970 cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : A4

Description : il s'agit de la reproduction de tout ou partie d'un entretien avec Ionesco. Les réponses à trois questions sont reproduites. Il s'agit pour les concepteurs du dossier d'éclairer le texte de la pièce par les propos de son auteur mais aussi de montrer que ce matériau a été utilisé par B.Lotti qui a cherché à recontextualiser le texte.

Q11 – Qu'apprenez-vous sur Ionesco lui-même et sur sa conception du théâtre ? Quelle est sa vision de l'écrivain ? Qu'en pensez-vous ? Cela se retrouve-t-il dans sa pièce ?

Documents n°9 et 10pages 10 et 11 du dossier dramaturgique Extraits de « Journal en miettes » de Ionesco cote 64 J 456, fonds DAPIV, taille : A4

Description : il s'agit d'extraits d'un ouvrage de Ionesco qui y consigne notes de lectures, récits de rêves, opinions, souvenirs, réflexions morales, notes sur la littérature etc..... La volonté des concepteurs du dossier dramaturgique est d'éclairer la pièce par son auteur.

Q12- Comment comprenez-vous les choix des extraits ? Dans quelle mesure peuvent-ils éclairer la pièce ? Que nous disent-ils du rapport que Ionesco entretient avec ses personnages ? Quels sont les passages qui vous plaisent/parlent le plus et pourquoi ?

6) des photographies du spectacle

référence : 1978_leroi_ (photothèque du TNB)

Photographie n°1 : Acteur présent sur la photo : Guy Parigot

 Photographie n°3 : Acteur(s) présent(s) sur la photo, de gauche à droite : Marie-Christine Livinec - Guy Parigot

 Photographie n°10 : Acteur(s) présent(s) sur la photo, de gauche à droite : Odette Simonneau - Elisabeth Paugam - Gérard Darman - Guy Parigot - Emilien Tessier - Marie-Christine Livinec

Photographie n°11 : Acteur présent sur la photo : Guy Parigot

Photographie n°12 : Acteur(s) présent(s) sur la photo, de gauche à droite : Elisabeth Paugam – Gérard Darman - Marie-Christine Livinec - Guy Parigot - Odette Simonneau - Emilien Tessier

 Photographie n°13 : Acteur présent sur la photo : Elisabeth Paugam

 Photographie 15 : Acteur présent sur la photo : Guy Parigot

 Q13- quels éléments du décor apparaissent ? Quelle est l'impression générale qui se dégage de cette mise en scène ?

Q14 : Pour les clichés en plan rapproché sur les visages : quelles indications ont pu être données aux comédiens ? Soyez attentifs à l'expression de leur visage.

Q15 : à quels passages du texte ces clichés correspondent-ils ? Comment la progression dans le texte se traduit-elle sur scène ?

Suggestion d'exploitation pédagogique : On pourra aussi imaginer de donner aux élèves ces clichés et de leur faire créer une sorte de « roman-photos » à confronter ensuite avec le texte de la pièce. Intensité du regard du comédien

7) des articles de presse sur la mise en scène de Bernard Lotti

cote 64 J 471 et 150J48, fonds DAPIV, taille : variable

Description : le premier article date des 6-7 avril 1979, est paru dans le journal 7 jours  dans la rubrique « Spectacles » et est signé de Henri Terrière. Le second article date du 15/10/80, est paru dans Rennes Poche, dans la rubrique « les trois coups » et est signé de Patrick de la Buharaye. Le troisième article date de novembre 1980, est paru dans Armor Magazine et est signé de Françoise Guidal Grosset. Le quatrième article n'est pas daté, est paru, d'après la mention manuscrite, dans Le courrier de la Mayenne  et est signé de Bertrand Garot. Le dernier article date du 13 avril 1979 et est paru dans les Nouvelles de Bretagne  , il est signé de Guy Sclaresky (sa cote est en 150J48 alors que les autres articles se trouvent en 64J471)

Q16- Lisez et commentez ces articles : les titres selon les différents journaux, sont ils incitatifs ou explicatifs, quelles sont les informations données sur la mise en scène, les remarques sur le jeu des acteurs, les avis sont ils positifs, négatifs ou nuancés? 

 Q17- Quels aspects de la mise en scène sont évoqués ? Comment sont-ils rédigés ? Ressemblent-ils, dans leur contenu et leur rédaction, aux critiques contemporaines ?

Q 18 : Imaginez la lettre qu'un spectateur a pu rédiger après l'une de ces représentations.

 

Dossier: le roi se meurt: une tournée à l'étranger

Dossier: le roi se meurt: une tournée en France

 

Crédits Mentions légales Contact